Les GAFAMs existent-ils ? Essayons de comprendre pourquoi cette expression a du sens en 2017.

Si l’on regarde du côté de Wikipédia, on s’aperçoit que l’acronyme GAFA se rapporte à deux choses.

Bien évidemment, c'est bien de nos "amis" américains qu'il s'agit ici ... et comme précisé, de nos jours, il ne faut surtout pas oublier le M qui signifie MICROSOFT !

En effet, d'un certain point de vue, ces entreprises n'ont rien à voir ...

  • on désigne par cet acronyme des entités qui n’ont pas forcément les même ambitions / activité
  • il est préférable d’appeler un chat un chat

... et pourtant !

C’est un terme largement utilisé et qui je pense est connu par les lecteurs lambdas qui n’ont pas forcément d’affinité avec le numérique.
Ce terme sera donc toujours un point d’entrée pour définir les géants du numériques et dans lequel on retrouvera d’autres acteurs et notamment les géants asiatiques (tel Samsung par exemple ... et bien d'autres) ... sans oublier également peut-être les Natu (acronyme de Netflix, Airbnb, Tesla et Uber, nouveaux géants du numérique qui reposent sur des modèles économiques différents des GAFAM dont ils contestent la puissance) ?

On parle des GAFAM en général pour évoquer les risques pour la vie privée des utilisateurs, pour l’omniprésence de ces sociétés dans tout un tas de services, pour la façon qu’ils ont de s’accaparer internet et de restreindre les libertés des utilisateurs. Qu’importe d’où ils viennent, c’est ce qu’ils font. Et cette clique mérite d’être mise dans un même sac car les dangers qu’ils représentent sont identiques.

De mon point de vue, leur définition de GAFA[M] n’est pas la bonne, en tout cas le contexte choisi pour développer le terme n’est pas celui qui me semble bon. Evoquer le remplacement du terme gafam par Snapshat, Tesla, Netflix, c’est s’éloigner du contexte “géant de l’information dangereux pour la vie privée”.

Avec ou sans M, ce qui est en cause, ce sont des modèles économiques toxiques reposant sur une stratégie d’emprise. Après, qu’on les désigne sous le nom de GAFAM ou de chaussette, peu importe du moment qu’on arrive à se comprendre. Le risque du terme GAFAM, c’est de se focaliser sur l’arbre qui cache la forêt : tous les Amesys, Palantir, & cie qui tissent tranquillement leur toile loin des regards.

Le présent site http://gafam.fr/ a tout son sens car il parle des dérives de ces 5 là et comment s’en protéger. Le terme GAFAM restera longtemps valide (comme un symbole).

Vous l'aurez compris, ce billet est "ma réponse" à celui de Numerama (cf.@ http://www.numerama.com/tech/227930-si-vous-souhaitez-etre-credibles-arretez-de-dire-les-gafa.html ). Merci @ ValVin & ju2 & Joan de La Luna + Djan GICQUEL pour leurs avis postés @ framasphère & dans lesquels j'ai puisé librement ... car en lisant l'article de j'ai été pris d'un doute sur l'utilité du présent site !

À terme, il est vraisemblable qu'en plus de présenter les méfaits & alternatives aux 5 GAFAM, il évoquera les méfaits & alternatives des autres grosses entreprises (peu importe le pays d'origine) ayant plus ou moins les mêmes "travers" vis à vis en particulier de la vie privée (mais pas que)...